Accédez à l’ensemble des contenus
exclusifs du Lab des Savoirs et aux
Ateliers des Experts

ADHESION CLUB

Accès membre du Club | S'identifier

Devenir partenaire agréé | Nous rejoindre

Partenaire agréé | Contact

Accès membre du Club
S'identifier

Devenir partenaire agréé
Nous rejoindre

Partenaire agréé
Contact

Une nouvelle vision de la formation au Leadership

APPRENDRE A DIRIGER

DANS LA COMPLEXITE

Le monde n’est pas compliqué, il est devenu complexe. Nous ne vivons pas une évolution mais une mutation.

FACE AUX FRACTURES ET AUX TURBULENCES DU MONDE ACTUEL, L’HOMME A VITALEMENT BESOIN DE S’UNIFIER ET LES HOMMES DE SE RELIER.
Ce double enjeu, les leaders doivent le vivre et le rendre possible. Ils ont besoin de savoir naviguer dans la complexité du nouveau monde, de changer de paradigmes pour reinventer leur leadership et devenir des Leaders Éclairés.

Le Leader Eclairé a conscience que les lumières d’hier ne sont plus en capacité d’éclairer les enjeux d’aujourd’hui

Il discerne : ce qu’il garde des héritages, ce dont il se sépare, ce qu’il améliore, ce qu’il invente.

Il commence par se transformer lui-même pour réussir les transformations collectives.

Il défend un modèle économique à impact positif et vertueux pour l’Homme et pour l’Environnement.

Le Leader Eclairé repense…

le lien à la terre pour en préserver les ressources

le lien au travail pour construire des modèles collectifs contributifs

Le lien à l’outil pour valoriser l’apport spécifique de l’Homme face à l’Intelligence artificielle

le lien à l’autorité pour développer des organisations plus coopératives.

le lien à l’Homme pour favoriser son accomplissement.

Les Grands Témoins de La Fabrique des Leaders Eclairés

 

MARC HALEVY

 

Les 5 ruptures qu’il faut acter pour comprendre et piloter le changement de paradigme que nous vivons

 

Marc Halévy est un physicien de la complexité (longtemps chercheur auprès du prix Nobel Ilya Prigogine) et un philosophe de la spiritualité. Depuis quarante ans, il élabore des théories, modèles et méthodes pour les processus complexes et les applique aux systèmes socioéconomiques humains, notamment dans le cadre de ses activités de prospectiviste renommé. Il est l'auteur de plusieurs dizaines d'ouvrages de prospective, spiritualité et philosophie.

Acter que nous sommes entrés dans une logique de pénurie accélérée et irréversible de toutes les ressources matérielles indispensables au fonctionnement du système humain dont la démographie doit impérativement être jugulée (si les hommes ne le font pas, la Nature s'en chargera et ce sera terrible, brutal et aveugle) ; il nous faut pratiquer la frugalité sans modération, la frugalité du « moins mais mieux », une frugalité qui permet, en même temps, des économies de moyens et une meilleure qualité de vie ; il nous faut réinventer la joie de vivre dans la frugalité bienfaisante.

 

Acter que la révolution numérique a modifié, en profondeur, toute la substance de nos relations aux autres, au monde, aux savoirs, à la connaissance, au travail… et à notre propre cerveau dont la configuration s'en trouve irréversiblement transformée ; le monde qui vient sera celui de toutes les intelligences pour lesquelles la technologie doit être un amplificateur et non un maître ; une civilisation des intelligences, de l'esprit et de la connaissance est à présent ouverte et à explorer.

 

Acter que nos vieilles habitudes hiérarchiques, quantifiantes, procédurières et planificatrices sont obsolètes dans un monde toujours plus complexe, toujours plus imprévisible, toujours plus qualitatif, toujours plus hors espace et hors temps, toujours plus dans l'immédiateté ; le monde qui vient sera celui des réseaux collaboratifs, des activités nomades, de l'abolition du salariat, du développement permanent de soi avec tout ce que cela veut dire de nouveaux métiers à créer.

 

Acter que le modèle économique encore dominant que l'on peut qualifier de financiaro-industriel, est mort, rongé à l'os par la guerre des prix bas, par le rabotage absurde des marges et par la médiocrité voire la non-qualité généralisées ; le seul antidote est la virtuosité personnelle et collective afin de toujours et partout affirmer sa différence, donc sa différenciation, par l'excellence des talents, des intelligences et des savoir-faire ; le facile ne vaut rien, le facile, tout le monde peut le faire.

 

Acter, enfin, que le passage de l'avoir et du paraître vers l'être et le devenir est indispensable, le passage salvateur de l'extériorité à l'intériorité : la vraie vie est la vie intérieure, la vie spirituelle qui donne sens et valeur à tout ce que l'on est, à tout ce que l'on vit, à tout ce que l'on fait ; un nouvel art de vivre, avec soi-même, avec les autres et avec la Nature doit être inventé avec passion, avec enthousiasme, avec amour.